Les petits secrets des femmes lesbiennes

ELLES VOUS DÉVOILENT TOUT

Les vidéos lesbiennes faisant partie des contenus les plus recherchés sur les sites porno, il était naturel que j’aborde ce sujet avec vous. Pour beaucoup d’hétérosexuels, les relations entre femmes restent un mystère alors j’ai décidé de demander à plusieurs couples de nous dévoiler leurs petits secrets.

L’importance des préliminaires

Dans les relations hétéros, beaucoup d’hommes semblent oublier l’importance des préliminaires en les réduisant à leur maximum ou carrément en les omettant. Dans une relation Femme-Femme, c’est évidemment un passage obligé vers le Saint Graal ! Durant cette première phase, il faut laisser libre cours à son imagination… On peut par exemple, réaliser un massage érotique ou réaliser des caresses sur des zones érogènes comme les seins, le cou ou encore le bas-ventre. Mais pour rendre les préliminaires encore plus excitants, n’hésitez pas à partir à la recherche de nouvelles zones à stimuler (la malléole du pied, les plis du corps ou encore les doigts…). Et enfin, il y a l’incontournable cunnilingus qui saura faire monter l’excitation à un niveau supérieur avant de passer à la seconde partie…

D’ailleurs, je vous invite à regarder la vidéo « Les préliminaires : indispensables ? » mise en ligne sur Femme Actuelle. La sexologue psychologue, Caroline Le Roux, vous y explique pourquoi, c’est une étape indispensable pour avoir de bonnes relations sexuelles.

De la masturbation à la pénétration

kamasutra lesbien

C’est sans doute l’étape qui est la plus similaire à celle d’une relation hétéro. En effet, en plus de la forte présence de la masturbation que ce soit avec les mains ou une partie du corps, les lesbiennes ont aussi recours à la pénétration en utilisant, le plus souvent, leurs doigts ou parfois des sex-toys (gode normal ou gode-ceinture).  Mais l’utilisation d’un objet n’est absolument pas une nécessité et encore moins une obligation. D’ailleurs dans une relation hétéro, l’orgasme de la femme peut très bien être atteint sans pénétration avec le sexe de l’homme, ce qui prouve bien que ce n’est pas une nécessité pour la Femme tout du moins.

En ce qui concerne les positions durant la relation sexuelle, certaines sont très similaires avec celles de rapports hétéros mais les lesbiennes ont des préférences différentes. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article sur le kamasutra lesbien du magazine Elle où ils y recensent 18 positions sexuelles pour le sexe entre femmes. Dans le top, on retrouve la position du 69 où les deux femmes se font mutuellement un cunnilingus et atteignent à coup sûr l’orgasme. Il y a aussi la position des ciseaux où un contact intense entre les sexes des deux partenaires et la possibilité de se toucher permettent de rapidement jouir. Et enfin, les plus audacieuses se laisseront tenter par la position de la levrette où la pénétration peut avoir lieu avec un gode-ceinture pour des sensations très intenses.

 

Et si on utilisait des sex-toys ?

Sextoys

On a commencé précédemment à l’aborder quand il était question de pénétration avec l’utilisation d’un gode-ceinture mais il existe un éventail bien plus important de jouets érotiques pour atteindre le nirvana. On trouve par exemple un espèce de long godemiché souple et avec deux têtes, le Dong, qui permet de se pénétrer simultanément. Par contre, les femmes qui sont  clitoridiennes plutôt que vaginale préféreront les sex-toys vibrants pour stimuler leur clitoris. On continue la liste avec des accessoires comme les foulards pour augmenter la dimension surprenante durant le rapport sexuel ou encore les menottes pour les sessions de soumissions ou carrément de BDSM.

Ceci étant dit, encore une fois, rien ne vous oblige à les utiliser, certaines femmes n’apprécient pas l’intromission d’éléments externes dans leurs relations sexuelles ou parfois, elles trouvent qu’elles contrôlent moins facilement ce qu’elles font avec un élément entre elle et le vagin de leur partenaire.

Un peu d’humour trash

Voici un petit avertissement sexy et fun pour les hommes qui se feraient passer pour une gouine.

Une femme aveugle se retrouve au lit avec un homme corpulent qui se fait passer pour une femme. Une fois qu’il a fini sa petite affaire et que le sommeil le gagne, il se tourne et c’est alors que sa compagne a envie de le pénétrer avec un strapon. Une situation pour le moins inattendue pour lui !

 

Merci au photographe canadien Steve Duguay, pour la photo d’illustration de cette article.

 

Je Donne la Trique

Je m’appelle Marion et je suis une fille extravertie de 24 ans.